Siric > Recherche > Recherche en Sciences Humaines et Sociales

Centre de Prévention Epidaure

photo_Epidaure

Epidaure, le département de prévention de l’ICM, est dédié à la prévention des cancers et à l’éducation pour la santé. Il développe des programmes et des actions de prévention et d’éducation pour la santé pour la population générale.

Le Pôle Prévention Epidaure est promoteur de projets de recherche visant à établir scientifiquement l’efficacité d’approches préventives innovantes dans le domaine des cancers. Il est notamment soutenu par l’INCa, le SIRIC Montpellier Cancer, le Cancéropôle Grand Sud-ouest et l’Agence Régionale de Santé.

Une équipe de recherche pluridisciplinaire (santé publique, psychologie de la santé, épidémiologie, pédagogie, éducation pour la santé, tabacologie, addictologie) assure la conception et l’évaluation scientifique des programmes au sein de ses 3 axes : prévention primaire, Education Thérapeutique du Patient et Facteurs psycho-sociaux de la qualité de vie.

En savoir plus: www.icm.unicancer.fr/prevention epidaure

Contact: Florence Cousson-Gélie, Responsable Scientifique du Centre de Prévention Epidaure: florence.cousson-gelie@icm.unicancer.fr

Voir aussi

Laboratoire Epsylon – Dynamique des Capacités Humaines et des Conduites de Santé

EpsylonLe laboratoire Epsylon, dirigé par Pr. F. Cousson-Gélie, a pour objectif scientifique d’étudier les dynamiques des capacités humaines et des conduites de santé appréhendées aux différents âges de la vie pour comprendre comment l’individu interagit et s’adapte à son environnement et comment ses capacités humaines et ses conduites de santé s’en trouvent modifiées. Le laboratoire est composé de 44 enseignants-chercheurs en Psychologie, Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS) et Médecine.

5 équipes composent le laboratoire :

1/ Equipe DynaCSE,  Dynamiques cognitives et sociocognitives émergentes. Responsable:  L. Brunel, MCF-HDR

L’équipe a pour objectif scientifique de caractériser et de modéliser la complexité des interactions individu-environnement et leurs propriétés émergentes telles qu’elles se manifestent dans la dynamique des processus cognitifs (apprentissage, perception, compréhension, mémoire), émotionnels (anxiété, stress) et motivationnels (approche / évitement).

2/ Equipe CECE, Cognition, Emotion, Communication, Education. Responsable:  Pr N. Blanc

L’équipe étudie le fonctionnement cognitif de l’enfant et de l’adulte jeune alors même qu’ils sont engagés dans des activités langagières variées et/ou graphiques.

3/ Equipe EVOLVE, Evolution des déterminants psychologiques de la santé et du handicap selon les âges de la vie. Responsbles: Pr. S. Raffard et Pr. M.-C. Gély-Nargeot

L’équipe décline l’objectif relatif aux conduites de santé appréhendées aux différents âges de la vie en développant des recherches dans le champ de maladies somatiques, psychiatriques et neuro-dégénératives. Elles visent à comprendre et à caractériser des facteurs et des processus psychologiques qui sous-tendent les trajectoires évolutives et les changements adaptatifs.

4/ Equipe DAMC, Dynamique de l’appropriation des maladies chroniques. Responsables: I. Boulze, MCF-HDR et Pr. G. Ninot

L’enjeu de l’équipe est d’étudier le rôle des déterminants psychologiques et comportementaux dans l’ajustement d’une personne à une maladie chronique (e.g., troubles du comportement alimentaire, inactivité physique, tabagisme, alcoolisme).

5/ Equipe CEES, Conflits, engagement, éthique et société. Responsables:  Pr. S. Carton et Pr. D. Gilibert

Les travaux de l’équipe visent à approfondir les facteurs psychologiques et/ou intrapsychiques qui participent de la santé et/ou de la dynamique psychique d’un sujet dans le cadre de son environnement, qu’il s’agisse d’environnement au travail et institutionnel ou du contexte social et historique qui traverse le psychisme individuel et la psychopathologie.

En savoir plus: epsylon.www.univ-montp3.fr

Contact: Florence Cousson-Gélie, Directrice du laboratoire Epsylon: florence.cousson-gelie@univ-montp3.fr

Soins de support

143369994

Le département de Soins de Supports de l’ICM regroupent l’ensemble des soins et soutiens dispensés pendant ou après les traitements cancérologiques tels que l’algologie (intégrant hypnose et analgésie intra-thécale), l’activité physique adaptée, la nutrition, la psychologie pour les patients et les aidants et proches, le soutien social, la sexologie, la fertilité, l’éthique, les soins palliatifs, la kinésithérapie, et les conseils d’hygiène de vie.

L’objectif est de permettre au patient une prise en charge globale intégrant ses projets de vie, familiaux, personnels et professionnels, en tenant compte de son bien-être et de son réseau de proximité. Les acteurs des soins de supports accompagnent les patients tout au long de leur parcours de soins. Après les traitements, ils organisent le lien avec les professionnels de proximité (médicaux et paramédicaux).

Responsable des soins de support: Dr Pierre Senesse : pierre.senesse@icm.unicancer.fr

Un COmité de REcherche en Soins de Support (CORESS) a été créé pour soutenir les équipes souhaitant développer des projets dans les soins de support. Le CORESS en apportant des avis d’experts pluridisciplinaires a notamment pour missions :

1. de définir la stratégie de recherche en soins de support,

2. d’apporter une expertise ou une aide garantissant la faisabilité des projets,

3. d’assurer une évaluation éthique, scientifique et opérationnelle des projets proposés,

4. de promouvoir la synergie interdisciplinaire.

La coordination du comité est confiée à Estelle Guerdoux-Ninot, Neuropsychologue à l’ICM, Sophie Gourgou, Responsable de l’Unité de Biométrie de l’ICM et du Dr Pierre Senesse, Responsable de l’Unité des Soins de Support de l’ICM.

En savoir plus: www.icm.unicancer.fr/soins de support

Méthodologie

big-data-2296821_1280

L’Unité de Biométrie de l’ICM

 

L’Unité de Biométrie de l’ICM assure la conception méthodologique et l’analyse des données d’un large éventail de projets de recherche clinique, translationnelle et fondamentale menés notamment par les équipes du SIRIC Montpellier Cancer.

Ses missions de recherche méthodologique visent à améliorer les analyses et la qualité des résultats à travers 3 projets majeurs:

  • L’analyse longitudinale de la qualité de vie
  • L’élaboration de recommandations des définitions des critères de jugement en cancérologie (projets européens DATECAN et DATECAN2)
  • L’évaluation de nouvelles méthodes statistiques de recherche de dose afin d’optimiser la conception des essais précoces

L’ensemble de ses missions est assuré par une équipe composée de statisticiens, datamanagers, opérateurs de saisie, secrétaire ainsi que de stagiaires accueillis chaque année.

Des collaborations étroites avec les équipes de recherche académiques nationales et internationales, hospitalières, industrielles et notamment R&D UNICANCER, conduisent à la mise en place de projets cliniques innovants.

En savoir plus: www.icm.unicancer.fr/la-recherche-methodologique

Contact: Sophie Gourgou, Responsable de la Biométrie: sophie.gourgou@icm.unicancer.fr

Unité de recherche clinique et épidémiologique du CHU de Montpellier

 

L’Unité de Recherche Clinique et Epidémiologie du CHU de Montpellier a pour missions l’aide à l’élaboration des protocoles de recherche clinique, la participation à la réalisation pratique des études (support logistique, suivi, gestion et analyse des données) et à leur valorisation.

L’unité a également une activité de conseil méthodologique, d’expertise et de formation auprès des cliniciens et chercheurs.

En savoir plus: www.chu-montpellier.fr/recherche-clinique-et-epidemiologie

Contact: Dr Marie-Christine Picot, Responsable de l’unité : Consult-methodo-dim@chu-montpellier.fr

La plateforme CEPS

 

La plateforme CEPS est une plateforme universitaire de ressources méthodologiques à l’usage des chercheurs travaillant dans la recherche interventionnelle non médicamenteuse. La plateforme n’a pas vocation de concevoir et/ou de mener un essai clinique, mais de réfléchir aux meilleures manières d’éviter les biais au sens épistémologique du terme. Cette plateforme publique est organisée sous la forme juridique d’un Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS en cours de création). Elle encourage les chercheurs européens à mener des études cliniques interventionnelles destinées à vérifier l’efficacité des soins de support (innocuité, bénéfices/risques, impact sur la qualité de vie, coûts/efficacité).

Cette plateforme est l’une des forces régionales identifiée dans le cadre de la stratégie 3S avec tous ses acteurs, de la recherche académique à la recherche clinique en passant par le tissu entrepreneurial, les structures de soutien à l’innovation et la mobilisation des représentants des patients.

La plateforme est financée dans le cadre du contrat de Plan Etat Région 2015-2020 et soutenue par le SIRIC Montpellier Cancer.

La Plateforme universitaire collaborative CEPS a conçu le moteur de recherche Motrial (Métamoteur de recherche des études non médicamenteuses) pour faciliter l’identification des publications des études interventionnelles évaluant les INM en prévention ou soin des cancers. Développé avec le soutien de l’Institut National du Cancer (INCa) et du SIRIC Montpellier Cancer, le système numérique répertorie les publications d’études interventionnelles ou cliniques évaluant les bénéfices et les risques des INM visant à prévenir des cancers, compléter les traitements des tumeurs ou éviter une récidive. Destiné aux chercheurs et aux cliniciens, ce système inédit est en libre accès sur  www.motrial.fr

En savoir plus:  plateformeceps.www.univ-montp3.fr

Contact: Prof. Grégory Ninot, Responsable de la plateforme CEPS: gregory.ninot@umontpellier.fr

 

Voir aussi